Plongée au fonds d'une collection : les images du Musée Goupil à Bordeaux



Le projet
Il se voudrait le premier d'une série permettant d'aborder les richesses du patrimoine d'estampes et de photographies qui constituent en France les fonds de grands musées comme de petites collections.

Le choix du support
Les partenaires ont choisi de diffuser ce produit sur le réseau Internet, et de créer ainsi un lien entre les images du patrimoine et les technologies les plus en pointe dans le domaine de la diffusion de l'information et de l'accès aux images.

Une expérience, une recherche
C'est le double visage de " Plongée au fonds d'une collection " qui associe des partenaires culturels et scientifiques, des images d'archives et un réseau de télécommunication contemporain, des chercheurs, des auteurs et des graphistes, pour produire un ouvrage évolutif original - nouveau type de catalogue raisonné - également point d'ancrage pour affiner une méthodologie.

Les partenaires
Le ministère de la culture: la mission de la recherche et de la technologie, le département d'organisation des systèmes d'information, la direction des musées de France (bureau de l'informatique et de la recherche).
Après " le siècle des lumières ", réalisé en 1994 en collaboration avec l'INRIA, le ministère de la culture a souhaité développer une politique multimédia pour les institutions patrimoniales en coordonnant les actions de recherche-développement Internet. Il incite notamment à la création d'expositions imaginaires et d'itinéraires virtuels.

Le musée Goupil, conservatoire de l'image industrielle. Mme Hélène Lafont-Couturier, conservateur, est la responsable scientifique du projet.
Désireux de faire émerger auprès du public et des chercheurs une partie des ses immenses collections d'estampes et de photographies du XIXe, voire d'initier un laboratoire de recherche électronique, les responsables du musée s'interrogent sur les potentialités du média Internet.

L'université Paris 8 a passé une convention avec le ministère de la culture. Dans ce cadre, l'équipe de recherche " Plongée au fonds d'une collection ", Mmes Alexandra Vol et Isabelle Wertel-Fournier, appartenant au laboratoire " Paragraphe " est responsable de la coneption et de la rédaction du projet.
Le laboratoire " Paragraphe " mène des recherches dont un des axes est la problématique de la communication des connaissances dans des espaces hypertextes et hypermédia.

L'INRIA, Institut national de recherche en informatique et en automatique. Mme Arghyro Paouri, avec la collaboration de M. Gilles Deniaud et M. Michel de Ru, du service audiovisuel & hypermédia , a assuré la conception et la réalisation des aspects graphiques et techniques du projet.

L'INRIA mène des recherches dans le domaine des technologies de l'information et dirige la branche européenne du consortium international W3C ; le service audiovisuel & hypermédia expérimente ces nouvelles technologies de communication et participe à leur transfert auprès des utilisateurs.