Deps
Service statistique ministériel
Département des études de la prospective et des statistiques - DEPS
Service de coordination des politiques culturelles et de l'innovation (SCPCI)
Secrétariat général


| PRESENTATION DU DEPS |

Appartenant au système de la statistique publique national, le DEPS est le service d’études en socio-économie de la culture et le service statistique ministériel (SSM) rattaché à l'Insee du ministère de la Culture et de la Communication. Par délégation de l'Insee, il est donc seul garant du respect des règles statistiques. Créé dans les années 1960 sous le nom de Service Etude et Recherche (SER), il forme le principal service d'études du ministère de la Culture et de la Communication, spécialement chargé des études socio-économiques dans le domaine de la culture. Grâce au développement des statistiques sur la culture, il apporte un éclairage quantitatif et qualitatif à la définition, aux orientations et à l'aide à la décision des politiques culturelles nationales.
>> Quelques dates clefs...

| MISSIONS |

statistique : collecte et élabore les statistiques sur la culture, pour apporter un éclairage quantitatif et qualitatif à la définition, aux orientations et à l’aide à la décision des politiques culturelles nationale, mais également communautaire ou internationale. >> Publications

étude : contribue par ses études dans les différents domaines des sciences sociales (économie, sociologie, histoire, sciences politiques, etc.) à l’analyse des faits et des institutions de la vie culturelle. >> Publications

recherche : mène des projets de recherche en lien avec le CNRS (accord cadre CNRS/MRT), l’INED, des universités et dispose pour ce faire de crédits recherche. >> Publications

prospective : s’appuyant sur les trois premiers aspects de son travail, le DEPS propose des hypothèses de réflexion prospective relatives aux grandes tendances culturelles, économiques, sociologiques ou politiques. >> Publications

méthodologique : le travail suppose la mise en œuvre de méthodologies statistique, d’étude ou de recherche, en relation avec les organismes nationaux (>> Insee) ou communautaires (Eurostat). >> Publications

| FONCTIONNEMENT |

Le Programme 2010-2011, bisannuel, est déterminé en Conseil ministériel des études, présidé par le ministre et où siègent des représentants des directions du ministère et des directions régionales des affaires culturelles ainsi que des experts nommés pour trois ans.

Ce programme articule cinq axes d’analyses transversales, avec pour objectif d’éclairer les mutations à l’œuvre sur trois champs d’analyse : les populations (pratiques, publics, consommation, etc.), l’offre (publique, marchande, l’emploi, etc.) et les institutions et transmissions (statuts, institutions sociales, représentations, transmissions), en s’attachant aux dynamiques qui les relient (offre/ public, offre/ emploi, populations/transmissions).

Les travaux – statistiques, études et recherches- sont réalisées soit en interne, soit avec le concours de chercheurs, de laboratoires et de sociétés conseil sous le pilotage du DEPS et selon les procédures du Code des marchés publics. Chaque étude réalisée par le DEPS est dirigée par un chargé d’études ou/et un statisticien. Le rapport d’étude ou de recherche est expertisé par un comité éditorial qui décide de la meilleure valorisation des résultats (publications, rencontres, débats, etc.). Il assure une mission générale d’expertise et de conseil en matière de production et d’exploitation de données au sein du ministère de la Culture et de la Communication.

| MISE A DISPOSITION DES RESULTATS |

Le DEPS met à disposition de l’administration, des professionnels de la culture, des chercheurs et du grand public les résultats de ses travaux, par leur publication sous forme papier ou électronique, par la mise en ligne de données chiffrées et par l’organisation de journées débats, de colloques, de séminaires. Il réalise également de nombreuses missions d’expertise, participe aux travaux des Directions ou établissements relevant du Ministère, aux travaux de commissions professionnelles, etc et met à disposition les données de ses grandes enquêtes via le >> réseau Quetelet

| UNE EQUIPE |

Equipe d’une dizaine de statisticiens, dont certains sont détachés de l’Insee, et de 7 chargés d’études, sociologues ou économistes, affectés sur un axe d’analyse transversale, auxquels s’ajoutent une cellule publication et une cellule valorisation.


>> Organigramme du DEPS